NGN FAQs for Educators

  • Why is NCSBN changing the NCLEX?

    The NCLEX measures the foundational knowledge and skills needed for safe nursing practice for entry-level nurses, regardless of academic background. Every three years NCSBN conducts a practice analysis to evaluate the knowledge, skills, and abilities needed for entry-level nurses and to evaluate the validity of the test plan that guides content distribution of the licensure examination. The practice analyses have highlighted changes in healthcare including an increase in acutely ill clients. Nurses are responsible for a significant proportion of the judgments and decisions made in healthcare and newly licensed nurses are required to make progressively more complex decisions about patients.

    In 2009, NCSBN reviewed several research reports and engaged in professional discussions with nursing experts on the importance of clinical judgment in the nursing profession. This led to funding a thorough literature review on the subject and culminated in a comprehensive white paper. The report provided an overview of the current nursing theories and models of clinical decision-making, along with empirical research on factors that affect decision-making in nursing.  Specifically, the report found that 50% of entry-level nurses were involved in practice errors (Smith & Crawford 2002) and a subsequent study by Brennan et al. (2004) found that  65% of entry-level nurse errors were related to poor clinical decision-making. In addition, Saintsing et al. (2011) reported that only 20% of employers were satisfied with decision-making abilities of entry-level nurses.

    Between 2012 and 2014 NCSBN collaborated on two studies as part of a strategic job analysis. The fundamental conclusions from these studies provided further evidence of the importance of clinical judgment in entry-level nursing. One major finding was that clinical judgment was one of the top five required skills needed upon entry into the field. Interestingly, two other high priority skills in the top five were problem solving and critical thinking skills, which themselves are vital to clinical judgment. The other two were related to professional communication and active listening.

    The RN Nursing Knowledge Survey from 2017 provided additional evidence of the importance of clinical judgment. The overall importance of clinical judgment was rated between ‘important’ and ‘critically important’ by newly licensed RNs, RN educators, and RN supervisors. It was also similarly rated across the facility categories of hospital, long-term care, community-based care, and other. The overall result is consistent with previous research showing that clinical judgment is essential to the safe practice of nursing at the entry level.

    A panel of subject matter experts consisting of PN Educators, PN Clinicians, and Nurse regulators was convened to compare the activity statements included in the 2018 LPN/VN Practice Analysis to the elements of the NCSBN Clinical Judgment Measurement Model (NCJMM). The findings indicated that the entry-level PN was expected to provide care using the nursing process framework and make the necessary clinical judgments within their scope of practice. The NCJMM elements that were most often cited as essential to the practice of the entry-level PN were recognize cues, analyze cues and take action. The element least associated with the entry-level PN activities was prioritize hypotheses. Given these findings, the Next Generation NCLEX item types and NCJMM represent a valid and reliable measurement of PN competence and will be incorporated into the NCLEX-PN examination.

  • What standards does NCSBN use when developing a new test?

    NCSBN has conducted and continues to conduct multi-year studies to support the development of a Next Generation NCLEX (NGN). Research studies analyze current items and document the validity of the items to measure clinical judgment. Validity evidence includes 1) the extent to which clinical judgment can be measured, 2) numerous item writing panels comprised of nurse faculty to write items aligned with the NCSBN Clinical Judgment Measurement Model (NCJMM), 3) nursing experts (nursing faculty, clinical educators, clinicians, and numerous committees made up of experienced nursing experts) reviewing items to ensure the measurement and content is accurate and correctly classified document the validity of the items to measure clinical judgment, and 4) ensuring that items are statistically sound and reflect contemporary practice.

    Standards used in the development of all aspects of the NGN project included:

    AERA, APA and NCME Standards for Educational and Psychological Testing (2014).

    International Guidelines on Computer-Based and Internet-Delivered Testing (2010).

    ETS Standards for Quality and Fairness (2014).

    A White Paper & Portfolio, Association of Test Publishers (ATP) and the Institute for Credentialing Excellence (ICE) (2017).

  • How is NCSBN defining Clinical Judgment for purposes of a Next Generation NCLEX (NGN)?

    In order to develop a valid and reliable means of measuring clinical judgment, NCSBN conducted extensive reviews of the literature in nursing, decision theory, and testing. The result was the assessment framework referred to as the NCSBN Clinical Judgment Measurement Model (NCJMM).

    It is important to note that the NCJMM is a framework designed for and specific to testing and should not be construed as a replacement for other evidence-based theories of nursing theory or practice. In particular, the NCJMM does not compete with the Nursing Process or specific pedagogical or andragogical models around the teaching of clinical judgment. Rather, it provides a systematic, evidence-based framework for measuring whether nurse licensure candidates demonstrate at least minimal competence with respect to clinical judgment and decision making.

    For the purposes of the NCLEX, Layers 3 and 4 of the NCJMM guide item writers in the development of NGN content; Layer 3 elements provide the primary measurement focus for items and the Layer 4 elements provide context. Each of the Layer 3 and Layer 4 elements are defined in more detail in the publications on the NGN resource page.

  • Does the NCSBN Clinical Judgment Measurement Model (NCJMM) replace the need for the nursing process?

    No. The NCJMM is a framework designed for and specific to testing and should not be construed as a replacement for the nursing process or other evidence-based nursing theories or practice. In particular, the NCJMM does not compete with the Nursing Process or specific pedagogical models around the teaching of clinical judgment. Rather, it provides a systematic, evidence-based framework for measuring whether nurse licensure candidates demonstrate at least minimal competence with respect to clinical judgment and decision making.

  • What is the impact of the NCSBN Clinical Judgment Measurement Model (NCJMM) to nursing education?

    The NCJMM can help educators evaluate clinical judgment at the student or classroom level. Most of the items NCSBN has developed using the clinical judgment measurement model are similar to contextual unfolding case studies that are utilized within nursing education already. The clinical judgment measurement model is a flexible model that expresses the complexities associated with decision making in a simplified manner to enable better measurement of clinical judgment.

    The NCJMM supports existing theoretical educational frameworks used in nursing education. Specific models addressed include the Intuitive-Humanistic Model (Benner, 1984; Tanner, 2006), Dual Process Reasoning Theory (Croskerry, 2009; Pelaccia, Tardif, Triby, & Charlin, 2011), and the Information Processing Model (Oppenheimer & Kelso, 2015).

  • Does NCSBN require clinical educators to teach the NCSBN Clinical Judgment Measurement Model (NCJMM)? 

    No. The NCJMM is an assessment model that is used for developing items and could be utilized by nursing educators to measure student learning but does not necessitate any changes in teaching. Any evidence-based curriculum that teaches clinical judgment effectively will provide students with preparation necessary for the new components of the exam.

  • What role did nurses play in Next Generation NCLEX (NGN) research?

    Nursing professionals serve as the pillars and foundation on which the NGN research, and the NCLEX as a whole, is built upon. This includes hundreds of nurses participating in various research studies, thousands of nurses providing feedback after formal NGN presentations, and over 250,000 aspiring nurses taking the NGN research section. Clinicians, clinical educators, and nurse faculty have played a pivotal role and have been consulted on every stage of the NGN research project.

    The current NCLEX item development process was used in the development of NGN items. All NGN items were written by a panel of nursing faculty that have diverse backgrounds and experiences. All NGN items then go through multiple review processes. There is an initial review of items by internal Master's level nursing subject matter experts with a wide variety of clinical experience. The items are reviewed again by a panel of clinical nurses currently working in the field to ensure the items are appropriate for entry-level nurses, accurate, high-fidelity, coded correctly to the clinical judgment measurement model, and represent current practice. Only items meeting these high standards are selected for further research. Additional information is available about the item writing and review process.

     

  • What is the composition of Next Generation NCLEX (NGN) item writing and review panels?

    The item writing and item review panels are generally a group of 6-10 nursing professionals who are representative of all the U.S. regions and Canadian provinces that use the NCLEX for licensure. Additionally, these educators and clinicians each have a distinct expertise area to ensure a broad range of nursing experience and context. You can read more about NGN item development panels in the Summer 2018 edition of the NGN Newsletter.

  • What is the special research section?

    The special research section is intended to collect data on new item types that could expand or enhance the measurement of entry-level nursing competency including clinical judgment.   

  • What does the special research section look like?

    Once a candidate finishes their exam, an introductory screen indicates the beginning of the special research section. This section continues to be numbered in accordance with the completed exam – for example, if a candidate's exam ended with question 153, the first question on the special research section is numbered 154. Despite the consecutive numbering, these new questions have no impact on NCLEX scoring or results.

  • How are the new items types on the research section tested?

    Development of the item types seen in the research section began in 2012 under an on-going learning paradigm. This research framework comprised of many iterations of usability studies, cognitive labs, semi-structured interviews, and group discussions all of which involved nurses (nursing students, nurse educators, clinical educators and clinicians). After each iteration, feedback from these studies were incorporated into developing the new item types and then carried through to future research studies for further validation.

    The usability studies explored how users interacted with the item features (tabs, charts, unfolding case studies, etc.) and response formats. This ensured that interaction with an item was intuitive and the new response formats did not introduce any difficulty in answering an item. The goal of these studies was to provide evidence that each new item type did not inhibit individuals from answering correctly.

    The cognitive labs explored how users think while engaging with the items. The studies used both real-time and retrospective procedures to validate the items’ intentions. In the think-aloud protocol, users freely discussed their thought process while engaging with the item. In the retrospective analysis, users first answered the items and then described their thought process. The goal of the cognitive labs was to provide converging evidence that validate the measurement intentions of items.

    The semi-structured interviews and group discussions explored the appropriateness of the content. These studies focused on fidelity, realism, and entry-level nursing appropriateness. The goal was to ensure the item content fit well within current practice standards for entry-level nurses.

    These studies provided data required to develop items that measure clinical judgment without introducing unwanted artifacts. By 2016, these iterative studies helped identify a set of diverse item types for use in a formal usability study with actual nursing students. All item types NCLEX candidates see on the research section today were thoroughly tested and passed the usability study objectives to ensure they did not introduce any construct irrelevant variance for examinees. This process served as the precursor to all subsequent research.

  • What is the reason for the new research section on the NCLEX exam?

    Before items are placed on the research section, the content is evaluated extensively during the writing and review process on several important dimensions (accuracy, entry-level appropriateness, authenticity, etc). Putting the items onto a research section allows for empirical validation of the statistical properties of the items. For example, this research helps identify Next Generation NCLEX (NGN) items that are at the appropriate difficulty level for entry-level nurses; items that are neither too difficult nor too easy. The research section also helps gather data related to the time required to respond to the new NGN items. Validating both the content and the measurement properties of items is essential to developing a standard-leading assessment of clinical judgment.

  • What kind of information is collected for the special research section?

    The special research section collects data for developing scoring rules, provide evidence of item characteristics and determine how much time candidates spend on each item.

  • Does NCSBN have a sense of the length of time to answer one typical special research item?

    Initial findings indicate that candidates are not spending significantly more time on special research items than regular NCLEX items (approximately 1-2 minutes per item).

  • How many questions are in each special research section?

    The number of questions included in the special research section may vary each quarter depending on the research needs at the time. The special research section takes approximately 30 minutes to complete.

  • Does the new research section count towards the results of the NCLEX?

    The results from the new research section do not count towards NCLEX candidates’ pass/fail decisions. There are no negative effects for declining to participate in the optional research section. The responses to items in the research section are purely for research purposes and do not count towards passing or failing the exam. 

  • How are NCLEX candidates informed about the participation in the research section?

    NCLEX candidates are provided with the following information in three separate emails (Authorization to Test, Confirmation of NCLEX Examination Appointment, and Reminder of NCLEX Examination Appointment) confirming that the section is voluntary and will not count towards results.

    In addition, this same information is provided on the NCLEX landing page. Furthermore, when the NCLEX exam portion has been completed, the candidate is provided with an introductory screen that indicates they have reached the optional special research section and continues to explain that the section is voluntary and does not count as part of the actual NCLEX exam:

    The bottom left hand side of the screen is an ‘End Exam’ button. This button is found on all items in the special research section and it allows the candidate to end the research section at any time. Those candidates that do not want to participate in the research section can simply select the ‘End Exam’ button to skip the section.

  • Are there any repercussions from not participating in the research section?

    No. There is ample documentation (three emails to the candidates, the landing web page for the NCLEX exams, and an introductory screen before the research section) that states participation is NOT mandatory and will NOT affect the person’s NCLEX results. It is completely voluntary. It would be unethical to tell the candidates that the results did not count and then use those results in a way that did count towards the NCLEX results.

  • How should students prepare for the special research section?

    As the new items included in the special research section are for research purposes only, no additional preparation is necessary. The special research section is testing the new item types’ functionality, not the candidates’ nursing competency.

  • Will the new item types be more difficult for students who are not technologically savvy?

    NCSBN has conducted usability studies for the new item types and there are no other factors, such as technological ability, that influence a candidate’s exam performance on these items other than the candidates’ nursing competency.

  • Will we receive reports on the special research section?

    The data from the special research section is part of an ongoing research project. Updates about findings will be provided at various points throughout the project to keep nursing stakeholders informed.

  • Can educators see the special research section?

    The special research section is testing the new item types’ functionality, not the candidates’ nursing competency. All questions on the NCLEX-RN and the special research section are confidential, and are not available to anyone outside of the testing environment.

  • Why aren’t NCLEX-PN candidates participating in the special research section?

    In order for NCSBN to be fiscally responsible in research, initial data collected for this project is only being conducted with NCLEX-RN candidates at this time. There are established plans for including NCLEX-PN candidates in future research related to the NCSBN Clinical Judgment Measurement Model.

  • What types of items were approved for the Next Generation NCLEX?

    Based on psychometric analysis of these item prototypes’ performance, NCSBN has approved five new item types that measure nursing clinical judgment. The following provides the names, descriptions and examples of the five item types.
    1.  Extended Multiple Response: Extended Multiple Response items allow candidates to select one or more answer options at a time. This item type is similar to the current NCLEX multiple response items but with more options and using partial credit scoring.
    2. Extended Drag and Drop: Extended Drag and Drop items allow candidates to move or place response options into answer spaces. This item type is like the current NCLEX ordered response items but not all of the response options may be required to answer the item. In some items, there may be more response options than answers spaces.
    3. Cloze (Drop – Down): Cloze (Drop-Down) Items allow candidates to select one option from a drop-down list. There can be more than one drop-down list in a cloze item.  These drop-down lists can be used as words or phrases within a sentence, within tables and charts.
    4. Enhanced Hot Spot (Highlighting): Enhanced Hot Spot items allow candidates to select their answer by highlighting pre-defined words or phrases. Candidates can select and deselect the highlighted parts by clicking on the words or phrases. These types of items allow an individual to read a portion of a client medical record, (e.g., a nursing note, medical history, lab values, medication record, etc.) and then select the words or phrases that answer the item.
    5. Matrix/Grid: Matrix/Grid items allow the candidate to select one or more answer options for each row and/or column. This item type can be useful in measuring multiple aspects of the clinical scenario with a single item. In the example below, each of the eight rows will need to have one of the three answer choices selected.

  • What research has been conducted to validate the new item types?

    Focus group studies, usability studies, and cognitive labs studies have been completed or are planned for future portions of this research project. The data from the special research section is another step to collect important empirical evidence to validate new item types.

  • Will NCLEX items remain in the nurse’s scope of practice?

    Yes. NCSBN will not test candidates on content that is not within scope of nursing practice.

  • Will ethical and legal decision making be used in the NCSBN Clinical Judgment Measurement Model?

    During the item development process, NCSBN has found that the model can be applied to almost any clinical scenario, including topics such as legal rights and responsibilities, ethics, etc. NCSBN will continue to research the ability to apply the model to all topics covered in the NCLEX test plan.

  • How long will this research be conducted?

    The first phase of the special research section began in July of 2017. Further special research sections will be included in future testing quarters depending on research needs.

  • Is NCSBN currently working with test preparation and publishing companies to develop questions?

    Currently, item development is being conducted internally. NCSBN plans to provide information to test preparation and publishing companies at a later date once our research has been validated and test design has been determined.

  • When will the new format go in effect?

    The earliest would be in 2023. NCSBN is still in the research and development phase so implementation of the clinical judgment items will be dependent on NCSBN’s research findings.

  • How will Next Generation NCLEX impact the passing rate of the candidates?

    Passing rates depend on a host of complex issues and research is on-going. One thing that will not change is the rigor of the new exam. The new exam will continue maintaining a high-level of reliability and accuracy that is expected of the NCLEX with its standard of excellence in the regulation of nursing practice with a focus on public safety and health care needs.  

  • How can educators start to prepare students?

    Educators can begin incorporating the clinical judgment measurement model into their curriculum immediately. The model can be used in a variety of nursing education settings, such as simulation labs, clinical rotation post-conference, and standard written exams. The action model template provided in the Spring 2019 Next Generation NCLEX newsletter can be a useful tool to start developing clinical judgment assessments for students.

  • Will NCSBN train faculty on how to write Next Generation NCLEX (NGN) questions?

    Yes. At this time NCSBN is still researching which item formats will best assess clinical judgment. Once item formats are finalized, NCSBN will begin providing education to faculty. In addition, NCSBN encourages faculty to apply for our item writing volunteer opportunities, which include both regular NCLEX-style item writing and NGN item writing panels.

  • How often will NCSBN train faculty?

    More information and training will become available as we finalize our item types, scoring methods and test design. NCSBN will provide extensive outreach to educators, students and test preparation companies in order to ensure adequate preparation prior to any changes to the exam.

  • Will the cost of the exam change?

    The new item types are still in the research and development phase and the results of which will inform whether the items are appropriate for the measurement of entry-level nursing competency. More research data is required before it can be determined whether or not the NCLEX, and the associated fee, will change.

  • Where can I get more information on the Next Generation NCLEX (NGN) project and research?

    You can visit the NCSBN website for more information. The website has a number of useful areas to explore. There are FAQs that help to answer common questions from candidates and educators. A resource section that has NGN News updates generally published once a quarter along with important publications that discuss the NCSBN Clinical Judgment Measurement Model in-depth. There are also some NGN Presentations & Talks that provide videos with overview information about different aspects of the project. Finally, NCSBN provides information about the NGN project at NCLEX regional conferences and other seminars scheduled at the request of nursing regulatory bodies as well as multiple conferences each year.

  • NGN FAQs pour les Éducateurs

  • Pourquoi le NCSBN va modifier le NCLEX ?

    Le NCLEX mesure les connaissances et les compétences de base nécessaires à la pratique sécuritaire des soins infirmiers pour les infirmières débutantes, quelque soit leur formation universitaire. Tous les trois ans, le NCSBN effectue une analyse de la pratique afin d'évaluer les connaissances, les compétences et les aptitudes requises pour les infirmières débutantes et d'évaluer la validité du plan d'examen qui sert de guide à la distribution du contenu de l'examen d’autorisation d'exercer. Les analyses des pratiques ont mis en évidence des changements dans les soins de santé, y compris une augmentation du nombre de patients gravement malades. Les infirmières sont responsables d'une proportion importante des jugements et des décisions effectués dans le domaine des soins de santé, d'autre part celles qui sont nouvellement immatriculées/autorisées à exercer la profession doivent prendre des décisions de plus en plus complexes.

    En 2009, le NCSBN a examiné plusieurs rapports de recherche et engagé des discussions professionnelles avec des experts en sciences infirmières sur l'importance du jugement clinique dans la profession infirmière. Cela a mené au financement d'une analyse documentaire approfondie sur le sujet et a abouti à la publication d'un livre blanc exhaustif (Muntean, 2012). Le rapport donnait un aperçu des théories et des modèles actuels de prise de décisions cliniques en sciences infirmières, ainsi que des recherches empiriques sur les facteurs qui influent sur la prise de décisions en matière de soins infirmiers.  Plus précisément, le rapport a révélé que 50 % des infirmières débutantes étaient impliquées dans les erreurs de pratique (Smith et Crawford 2002) et une étude postérieure de Brennan et coll. (2004) a conclu que 65 % des erreurs des infirmières débutantes étaient liées à de mauvaises prises de décisions cliniques. En outre, Saintsing et coll. (2011) ont signalé que seulement 20 % des employeurs étaient satisfaits des capacités décisionnelles des infirmières débutantes.
        
    Entre 2012 et 2014, le NCSBN a collaboré à deux études dans le cadre d'une analyse stratégique des emplois. Les conclusions de fond de ces études ont pointé l'importance du jugement clinique dans les soins infirmiers de niveau débutant. L'une des principales constatations était que le jugement clinique constituait l'une des cinq principales compétences nécessaires à leur entrée dans la profession. Fait intéressant, la résolution de problèmes et la pensée critique, deux autres compétences hautement prioritaires parmi les cinq principales, sont elles-mêmes essentielles au jugement clinique. 
    Les deux autres concernaient la communication professionnelle et l'écoute active. 

    L'enquête de 2017 sur les connaissances des infirmières praticiennes a apporté des preuves supplémentaires de l'importance du jugement clinique. L'importance globale du jugement clinique s'est située entre la catégorie « important » et la catégorie « importance critique » par les infirmières praticiennes nouvellement immatriculées/autorisées, les enseignants IA et les superviseurs IA. Elle a été évaluée de la même façon quelque soit les catégories d'établissements : hôpitaux, soins de longue durée, soins communautaires et autres. Dans l'ensemble, les résultats concordent avec les recherches antérieures qui ont démontré que le jugement clinique est essentiel à la pratique sécuritaire des soins infirmiers au niveau débutant. 

    Un groupe d'experts en la matière composé d'enseignants IA, de cliniciens IA et d'infirmières responsables de la réglementation a été constitué dans le but de comparer les énoncés d'activités inclus dans l'analyse de la pratique des infirmières auxiliaires/personnel suppléant, de 2018 aux éléments du modèle de mesure du jugement clinique (NCJMM) du NCSBN. Les résultats indiquent que l'infirmière praticienne débutante devait fournir des soins en élaborant un cadre de la démarche infirmière et porter les jugements cliniques nécessaires dans le cadre de son champ de pratique. 


    Les éléments du NCJMM les plus souvent cités comme étant essentiels à l'infirmière praticienne débutante étaient la reconnaissance des signes, l'analyse des signes et la prise de mesures. L'élément le moins associé aux activités de l'infirmière praticienne débutante était la priorisation des hypothèses. Compte tenu de ces résultats, les types de question du NCLEX de Nouvelle Génération et le NCJMM représentent une mesure valide et fiable de la compétence de l'infirmière praticienne et seront intégrés à l'examen NCLEX-PN.

  • Quelles normes le NCSBN utilise-t-il lors de l'élaboration d'un nouveau test ?

    Le NCSBN a mené et continue de mener des études pluriannuelles à l'appui de l'élaboration d'un NCLEX Nouvelle Génération (NGN). Les études de recherche analysent les questions actuelles et documentent la validité des questions afin de mesurer le jugement clinique. Les preuves de validité comprennent 1) la manière dont le jugement clinique peut être mesuré 2) de nombreux comités de rédaction de questions composés de membres du corps professoral infirmier pour rédiger des questions sur le modèle de mesure du jugement clinique du NCSBN, 3) des experts en sciences infirmières (membres du corps professoral, enseignants cliniques, cliniciens et nombreux comités formés d'experts expérimentés) pour examiner les questions et vérifier si les résultats sont précis et classés correctement et documentent la validité des questions afin de mesurer le jugement clinique, et 4) s'assurer que les questions sont statistiquement valables et reflètent les pratiques actuelles.

    Les normes utilisées dans l'élaboration de tous les aspects du projet de NGN comprennent : 

    • Les normes AERA, APA et NCME de tests pédagogiques et psychologiques (Educational and Psychological Testing) (2014).
    • Lignes directrices internationales sur les tests informatisés et les tests dispensés par Internet (International Guidelines on Computer-Based and Internet-Delivered Testing (2010)).
    • Normes de qualité et d'équité de l'ETS (2014).
    • Un livre blanc et un portfolio, de l'association des éditeurs de tests (ATP) et de l'institut d'excellence en matière de certification.(Association of Test Publishers (ATP), Institute for Credentialing Excellence (ICE) (2017)).
  • Comment le NCSBN définit-il le jugement clinique aux fins du NCLEX Nouvelle Génération (NGN) ?

    Afin d'élaborer un moyen valide et fiable de mesurer le jugement clinique, le NCSBN a procédé à un examen approfondi de la littérature sur les soins infirmiers, la théorie décisionnelle et les tests. Nous avons conçu un cadre d'évaluation appelé le modèle de mesure du jugement clinique du NCSBN (MCMJN).

    Il est important de noter que le NCJMM est un cadre conçu spécifiquement pour les tests et ne doit pas être interprété comme un substitut à d'autres théories fondées sur des preuves de la théorie ou de la pratique infirmière. En particulier, le NCJMM n'est pas conçu pour rivaliser avec la démarche infirmière ni des modèles pédagogiques ou andragogiques spécifiques concernant l'enseignement du jugement clinique. Il propose plutôt un cadre systématique fondé sur des données probantes visant à déterminer si les candidats à l'autorisation d'exercer la profession infirmière démontrent au moins une compétence minimale en ce qui a trait au jugement clinique et à la prise de décisions.

    Aux fins du NCLEX, les couches 3 et 4 du NCJMM servent de guide aux rédacteurs de questions dans l'élaboration du contenu du NGN ; les questions de la couche 3 constituent le principal point de mesure des questions et ceux de la couche 4 en fournissent le contexte. Chacune questions des couches 3 et 4 est définie plus en détail dans les publications de la page des ressources NGN.

  • Le modèle de mesure du jugement clinique se substitue-t-il à la nécessité de la démarche infirmière ?

    Non. Le modèle de mesure du jugement clinique du NCSBN (NCJMM) est un cadre conçu spécifiquement pour les tests et ne doit pas être interprété comme un substitut à la démarche infirmière ou à d'autres théories ou pratiques infirmières fondées sur des preuves. En particulier, le NCJMM n'est pas conçu pour rivaliser avec la démarche infirmière ou des modèles pédagogiques spécifiques concernant l'enseignement du jugement clinique. Il propose plutôt un cadre systématique fondé sur des données probantes visant à déterminer si les candidats à l'autorisation d'exercer la profession infirmière démontrent au moins une compétence minimale en ce qui a trait au jugement clinique et à la prise de décisions.

  • Quel est l'impact du modèle de mesure du jugement clinique du NCSBN (NCJMM) sur l'enseignement infirmier ?

    Le NCJMM peut aider les éducateurs à évaluer le jugement clinique aussi bien au niveau de l'apprenant que de la classe. La plupart des questions que le NCSBN a élaborées à l'aide du modèle de mesure du jugement clinique sont semblables à celles figurant dans les études de cas contextuelles déjà utilisées dans l'enseignement infirmier.  Le modèle de mesure du jugement clinique est un modèle souple qui exprime de façon simplifiée les complexités associées à la prise de décision afin de permettre une meilleure mesure du jugement clinique.

    Le NCJMM accompagne les cadres d'enseignement théorique existants utilisés dans l'enseignement infirmier. Les modèles spécifiques abordés comprennent le modèle intuitif-humaniste (Benner, 1984; Tanner, 2006), Dual Process Reasoning Theory (Croskerry, 2009; Pelaccia, Tardif, Triby, & Charlin, 2011), and the Information Processing Model (Oppenheimer & Kelso, 2015).

  • Le NCSBN exige-t-il des enseignants cliniques qu'ils enseignent le modèle de mesure du jugement clinique du NCSBN (NCJMM) ?

    Non. Le modèle de mesure du jugement clinique est un modèle d'évaluation qui est utilisé pour l'élaboration de questions et qui peut être utilisé par les enseignants en sciences infirmières pour prendre la mesure de l'apprentissage des étudiants, mais qui ne nécessite aucune modification de l'enseignement. Tout programme d'études fondé sur des données probantes qui enseigne efficacement le jugement clinique fournira aux étudiants la préparation nécessaire pour les nouvelles composantes de l'examen.

  • Quel rôle les infirmières ont-elles joué dans la recherche sur le NCLEX Nouvelle Génération (NGN) ?

    Les infirmières professionnelles constituent les piliers et le fondement de la recherche sur le NGN et le NCLEX dans son ensemble. Cela comprend la participation de centaines d'infirmières à diverses études de recherche, des retours d'expérience de milliers d'infirmières après les présentations officielles sur le NGN et plus de 250 000 aspirantes infirmières qui se présentent à la section de recherche sur le NGN. Les cliniciens, les enseignants cliniques et le corps professoral infirmier ont joué un rôle central et ont été consultés à chaque étape du projet de recherche NGN.

    Le processus actuel d'élaboration des questions du NCLEX a été utilisé pour l'élaboration des questions du NGN. Toutes les questions du NGN ont été rédigées par un comité de membres du corps professoral en sciences infirmières possédant des compétences et des expériences variés. Toutes les questions du NGN sont passées en revue dans le cadre de plusieurs processus. Les questions font l'objet d'un examen initial par des experts internes en soins infirmiers qui possèdent une grande expérience clinique. Les questions sont examinées de nouveau par un groupe d'infirmières cliniciennes ayant une expérience pratique sur le terrain afin de s'assurer qu'elles conviennent aux infirmières débutantes, qu'elles sont précises, qu'elles sont fiables, qu'elles sont codées correctement dans le modèle de mesure du jugement clinique du NCSBN et qu'elles représentent les pratiques actuelles. Seules les questions répondant à ces normes élevées sont sélectionnés pour faire l'objet de recherches plus poussées. Pour plus d'informations sur le processus de rédaction et de révision des questions.

  • Quelle est la composition des comités de rédaction et d'examen des questions relatives aux NCLEX Nouvelle Génération (NGN) ?

    Les comités de rédaction et d'examen des questions sont généralement composés de 6 à 10 infirmières professionnelles qui représentent toutes les régions des États-Unis et des provinces canadiennes qui utilisent le NCLEX pour l'obtention de l'autorisation d'exercer. De plus, ces enseignants et cliniciens possèdent chacun un domaine d'expertise distinct pour couvrir un vaste champ d'expérience et de situations de soins infirmiers. Pour en savoir plus sur les comités de de rédactions de questions NGN, consultez l'édition Été 2018 du bulletin NGN.

  • Quelle est la section de recherche spéciale ?

    La section de recherche spéciale est un questionnaire destiné à collecter des données sur de nouveaux types de questions en vue d'élargir ou d'améliorer la mesure de la compétence des infirmières débutantes, notamment le jugement clinique.

  • Comment se présente la section de recherche spéciale ?

    Une fois qu'un candidat termine son examen, un écran d’introduction indiquera le début de la section de recherche spéciale. Cette section continuera également à être numérotée conformément à l’examen – par exemple, si l'examen d'un candidat a pris fin avec la question 153, la première question sur la section de recherche spéciale sera numérotée 154. Malgré la numérotation consécutive, ces nouvelles questions n'auront aucun impact sur la notation ou les résultats de l'examen NCLEX.

  • Comment les nouveaux types de questions sur la section de recherche sont-ils testés ?

    La rédaction des types de questions figurant dans la section de recherche a débuté en 2012 selon un paradigme d'apprentissage continu. Ce cadre de recherche englobait de nombreuses itérations d'études de convivialité, de laboratoires cognitifs, d'entrevues semi-structurées et de discussions de groupe auxquelles ont participé des infirmières (étudiantes en sciences infirmières, enseignantes en sciences infirmières, enseignantes cliniques et cliniciennes) Après chaque itération, les retours d'information sur ces études ont été incorporés lors de la rédaction de nouveaux types de questions, puis transmis aux études de recherche futures pour être validés ultérieurement. 

    Les études de convivialité ont porté sur la façon dont les utilisateurs interagissaient avec les caractéristiques des questions (onglets, graphiques, études de cas en cours, etc.) et les formats de réponse. Ainsi, l'interaction avec une question se faisait de manière intuitive et les nouveaux formats de réponse n'introduisaient aucune difficulté à répondre à une question. Ces études avaient pour objectif de démontrer que chaque nouveau type de question n'empêchait pas les personnes de répondre correctement.

    Les laboratoires cognitifs ont exploré ce que pensent les utilisateurs lorsqu'ils répondent aux questions. Les études ont utilisé des procédures en temps réel et rétrospectives pour valider les objectifs des questions. Dans le protocole de réflexion à haute voix, les utilisateurs discutent librement de leur processus de réflexion dans leur interaction avec les questions. Dans l'analyse rétrospective, les utilisateurs ont d'abord répondu aux questions et ont ensuite décrit leur processus de réflexion. Les laboratoires cognitifs devaient fournir des preuves convergentes qui validaient les objectifs de mesure se rapportant aux questions.

    Les entrevues semi-structurées et les discussions de groupe ont permis d'examiner la pertinence du contenu. Ces études portaient sur la fidélité, le réalisme et la pertinence des soins infirmiers de niveau débutant. L'objectif était de s'assurer que le contenu des questions correspondait bien aux normes de pratique actuelles des infirmières débutantes.

    Ces études ont fourni les données nécessaires à l'élaboration de questions permettant de mesurer le jugement clinique sans introduire d'artefacts indésirables. Dès 2016, ces études itératives ont permis d'identifier un jeu de divers types de questions à utiliser dans le cadre d'une étude de convivialité formelle auprès d'étudiantes en soins infirmiers. Tous les types de questions que les candidats à l'examen NCLEX voient aujourd'hui dans la section de recherche ont été soigneusement testés et ont passé avec succès les objectifs de l'étude de convivialité afin de s'assurer qu'ils n'introduisent aucune variance non pertinente pour les candidats. Ce processus a servi de précurseur à toutes les recherches ultérieures. 

  • Quelle est la raison de l'introduction de la nouvelle section de recherche de l'examen NCLEX ?

    Avant d'ajouter les questions dans la section de recherche, le contenu est évalué en détail sur plusieurs dimensions importantes (exactitude, pertinence au niveau d'entrée, authenticité, etc. pour de plus amples renseignements sur le processus de rédaction et de révision. Le fait de placer les questions dans une section de recherche permet de valider empiriquement les propriétés statistiques des questions. Par exemple, cette recherche aide à identifier des questions du NCLEX Nouvelle Génération (NGN) qui sont au niveau de difficulté approprié pour les infirmières débutantes ; des questions qui ne sont ni trop difficiles ni trop faciles. La section sur la recherche aide également à recueillir des données sur le temps requis pour répondre aux nouvelles questions du NGN. Il est essentiel de valider à la fois le contenu et les propriétés de mesure des questions pour élaborer une évaluation du jugement clinique qui soit à l'avant-garde des normes.

  • Quel type d'information sera collectée dans la section de recherche spéciale ?

    La section de recherche spéciale collecte des données en vue d’élaborer les règles de notation, fournir des preuves des caractéristiques des questions, et déterminer combien de temps les candidates consacrent à chaque question.

  • Le NCSBN a-t-il une idée approximative du temps nécessaire pour répondre à une question de recherche spéciale typique ?

    Les résultats préliminaires indiquent que les candidats ne consacrent pas beaucoup plus de temps à des questions de recherche particulières qu'à celles du NCLEX (environ 1 à 2 minutes par question).

  • Combien y a-t-il de questions dans chaque section spéciale de recherche ?

    Le nombre de questions incluses dans la section spéciale de recherche peut varier d'un trimestre à l'autre selon les besoins de la recherche définis ce stade. La section de recherche spéciale devrait durer environ 30 minutes.

  • La nouvelle section de recherche est-elle prise en compte dans les résultats du NCLEX ?

    Les résultats de la nouvelle section de recherche ne sont pas prise en compte dans les résultats de réussite ou d'échec des candidats au NCLEX. Refuser de participer à la section facultative de recherche n'aura aucun impact négatif à l'encontre du candidat. Les réponses aux questions de la section de recherche ne sont données qu'à des fins de recherche et ne comptent pas pour la réussite ou l'échec à l'examen. 

  • Comment les candidats du NCLEX sont-ils informés de leur participation à la section de recherche ?

    Les candidats du NCLEX reçoivent les renseignements suivants dans trois courriels distincts (Autorisation de passer l'examen, Confirmation de la convocation à l'examen du NCLEX et Rappel de la convocation à l'examen du NCLEX) confirmant que la section est volontaire et ne compte pas dans les résultats.

    En outre, ces mêmes informations sont fournies sur la page de renvoi du NCLEX. De même, un fois la partie de l'examen NCLEX terminée, un écran d'introduction s'affiche qui informe le candidat qu'il a atteint la section de recherche spéciale facultative et qui explique que la section est volontaire et ne compte pas dans l'examen NCLEX proprement dit:

    Sur le côté inférieur gauche de l'écran se trouve un bouton « Terminer l'examen ». Ce bouton se trouve sur toutes les questions de la section de recherche spéciale ; il permet au candidat de terminer la section de recherche à tout moment. Les candidats ne souhaitant pas participer à la section de recherche peuvent simplement cliquer sur le bouton « Terminer l'examen » pour sauter la section. 

  • Y a-t-il des conséquences à ne pas participer à la section de recherche ?

    Non. Il existe de nombreux documents (trois courriels destinés aux candidats, la page Web de renvoi pour les examens du NCLEX et un écran d'introduction précédant la section de recherche) qui indiquent que la participation n'est PAS obligatoire et n'affectera PAS les résultats du NCLEX du candidat. La participation est entièrement volontaire. Dire aux candidats que les résultats n'ont pas été pris en compte dans l'examen NCLEX, puis de les utiliser serait une pratique contraire à l'éthique. 

  • Comment les candidats doivent-ils se préparer pour la section de recherche spéciale ?

    Étant donné que les nouvelles questions figurant dans la section de recherche spéciale servent uniquement à des fins de recherche, aucune préparation supplémentaire n'est nécessaire. La section de recherche spéciale est conçue pour évaluer la fonctionnalité des nouvelles questions et non les compétences des candidats.

  • Les nouveaux types de questions présenteront-ils plus de difficultés aux étudiants qui sont « technologiquement novices » ?

    NCSBN a mené des études de convivialité pour les nouveaux types de questions et il n'existe pas facteur (par ex. la compétence technologique), autre que la compétence infirmière du candidat susceptible d'influer sur la performance d'un candidat sur ces éléments.

  • Recevrons-nous des rapports sur la section spéciale de recherche ?

    Les données de la section spéciale de recherche font partie intégrante d'un projet de recherche en cours. Des mises à jour sur les résultats seront fournies à divers moments tout au long du projet afin de tenir au courant les intéressés.

  • Les éducateurs peuvent-ils consulter la section de recherche spéciale ?

    La section de recherche spéciale est conçue pour évaluer la fonctionnalité des nouvelles questions et non les compétences des candidats. Toutes les questions sur le NCLEX-RN et la section de recherche spéciale sont confidentielles et ne sont pas accessibles aux personnes extérieures à l'environnement de test.

  • Pourquoi les candidats à l'examen NCLEX-PN ne participent-ils pas à la section spéciale de recherche ?

    Pour des raisons de responsabilité fiscale dans la recherche, dans le cadre de ce projet, le NCSBN ne recueille que les données initiales des candidats à l'examen NCLEX-RN. Des plans ont été établis pour inclure les candidats à l'examen NCLEX-PN dans les recherches futures ayant trait au modèle de mesure du jugement clinique du NCSBN.

  • Quels types de questions ont été approuvés pour le NCLEX Nouvelle Génération ?

    En se fondant sur l'analyse psychométrique de l'efficacité de ces prototypes de questions, le NCSBN a approuvé cinq nouveaux types de questions susceptibles de mesurer le jugement clinique infirmier. Noms, descriptions et exemples des cinq types de questions. 

    1. Réponse multiple étendue : Les questions à réponses multiples étendues permettent aux candidats de sélectionner une ou plusieurs options de réponse à la fois. Ce type de question est similaire aux questions à choix multiples du NCLEX actuel, mais avec plus d'options et une notation de crédit partiel.
     
    2. Glisser-déposer étendu : Les réponses de type de glisser-déposer étendu permettent aux candidats de déplacer ou de placer des les réponses dans des espaces de réponse réservés. Ce type de question est semblable aux questions à choix ordonnés du NCLEX actuel, bien que les options de réponse ne soient pas toutes nécessaires à la réponse. Dans certains cas, il peut y avoir plus d'options de réponse que d'espaces de réponse.
     
    3. Cloze (Liste déroulante) : Les question Cloze (liste déroulante) permettent aux candidats de sélectionner une option de réponse à partir d'une liste déroulante. Une question Cloze peut comporter plus d'une liste déroulante.  Ces listes déroulantes peuvent être utilisées comme mots ou expressions dans une phrase, un tableau ou un graphique.
     
    4. Point d'activation de fonctions améliorées (surlignage) : Les questions à points d'activation de fonctions améliorées permettent aux candidats de sélectionner leur réponse en surlignant des mots ou des phrases prédéfinis. Les candidats peuvent sélectionner et désélectionner les parties surlignées en cliquant sur les mots ou les phrases. Ces types d'articles permettent à une personne de lire une partie du dossier médical d'un client (p. ex. une note de l'infirmière, antécédents médicaux, résultats de laboratoire, dossier de médicaments, etc.) puis de sélectionner des mots ou des phrases qui fournissent une réponse à la question.
     
    5. Matrice/grille : Les questions de la matrice ou de la grille permettent au candidat de sélectionner une ou plusieurs réponses pour chaque ligne et/ou colonne. Ce type de question peut être utile pour mesurer plusieurs aspects du scénario clinique avec une seule question. Dans l'exemple ci-dessous, chacune des huit lignes devra comporter l'un des trois choix de réponse sélectionnés.

  • Quelles recherches ont été effectuées pour valider les nouveaux types de questions ?

    Des études en groupes de discussion, des études de convivialité et des études en laboratoire cognitif ont été réalisées ou sont prévues pour des phases ultérieures de ce projet de recherche. Les données issues de la section de recherche spéciale signifiée un autre pas pour collecter des preuves empiriques importantes afin de valider les nouveaux types de questions.

  • Les questions du NCLEX resteront-elles dans le domaine d'exercice de la pratique infirmière ?

    Oui. Le NCSBN n'évaluera pas les candidats sur un contenu qui n'entre pas dans le cadre de l'exercice de la pratique infirmière.

  • La prise de décisions éthiques et juridiques sera-t-elle intégrée au modèle de mesure du jugement clinique du NCSBN ?

    Au cours du processus d'élaboration des questions, le NCSBN a constaté que le modèle peut s'appliquer quasiment tous les scénarios cliniques, y compris des sujets comme les droits et responsabilités juridiques, l'éthique, etc. Le NCSBN continuera d'étudier la possibilité d'appliquer le modèle à tous les sujets couverts dans le plan de test du NCLEX.

  • Combien de temps cette recherche durera-t-elle ?

    La première phase de la section spéciale de recherche a débuté en juillet 2017. Selon les besoins, d'autres sections de recherche spéciales seront incluses dans les test au cours des prochains trimestres.

  • Concernant l'élaboration des questions, le NCSBN travaille-t-il actuellement en collaboration avec des entreprises de préparation et de publication de tests ?

    À l'heure actuelle, l'élaboration des questions est effectuée en interne. Le NCSBN prévoit de fournir ultérieurement des informations aux entreprises de préparation et d'édition de tests une fois la recherche validée et la conception des tests définie.

  • À partir de quelle date le nouveau format entrera-t-il en vigueur ?

    Au plus tôt en 2023. Le NCSBN en est encore à l'étape de la recherche et de développement, de sorte que la mise en œuvre des éléments de jugement clinique dépendra des résultats des recherches du NCSBN.

  • Quel sera l'impact du NCLEX Nouvelle Génération sur le taux de réussite des candidats ?

    Les taux de réussite dépendent d'un ensemble de questions complexes et qui font l'objet de recherche actuellement. Une chose demeure constante : la rigueur du nouvel examen. Le nouvel examen continuera de maintenir le niveau de fiabilité et de précision que l'on attend du NCLEX et qui établit la norme d'excellence en matière de réglementation de la pratique infirmière, l'accent étant mis sur la sécurité publique et les besoins en soins de santé. 

  • Comment les éducateurs peuvent-ils commencer à préparer les étudiants ?

    Les éducateurs peuvent commencer immédiatement à intégrer le modèle de mesure du jugement clinique du NCSBN dans leur programme d'études. Le modèle peut être utilisé dans divers milieux de formation en sciences infirmières, comme les laboratoires de simulation, la rotation clinique post-conférence et les examens écrits standard. Le modèle d'action fourni dans le Bulletin NCLEX Nouvelle Génération Printemps 2019 peut être un outil utile pour commencer à élaborer des évaluations de jugement clinique à l'intention des étudiants.

     

     

  • Le NCSBN formera-t-il le personnel enseignant sur la façon de rédiger les questions du NCLEX Nouvelle Génération (NGN) ?

    Oui. À l'heure actuelle, le NCSBN est toujours à la recherche de formats de questions qui permettront de mieux évaluer le jugement clinique. Une fois que les formats des questions finalisés, le NCSBN commencera à proposer des formations aux membres du personnel enseignant. De plus, le NCSBN encourage le personnel enseignant à postuler pour des opportunités de bénévolat, qui comprennent à la fois la rédaction de questions de type NCLEX et la participation à des panels de rédaction de questions pour le NGN

  • À quelle fréquence le NCSBN formera-t-il le personnel enseignant ?

    Plus d'informations et de formations seront disponibles au fur et à mesure que les types de question, les méthodes de notation et la conception des tests seront finalisés. Le NCSBN offrira une vaste gamme de services à l'intention des éducateurs, des étudiants et des entreprises de préparation aux examens afin d'assurer une préparation adéquate avant tout changement à l'examen.

  • Le coût de l'examen sera-t-il affecté ?

    Les nouveaux types de question en sont encore au stade de la recherche et du développement, et leurs résultats permettront de déterminer s'ils sont appropriés pour mesurer la compétence des infirmières débutantes. De plus amples données de recherche seront nécessaires pour déterminer si le NCLEX, et les tarifs associés, seront ou non modifiés.

  • Où puis-je obtenir plus d'informations sur le projet NCLEX Nouvelle Génération (NGN) et la recherche ?

    Pour de plus amples renseignements, vous pouvez visiter le site de NCSBN. Le site Web contient un certain nombre de points utiles à explorer. Des FAQ aident à répondre aux questions courantes des candidats et des enseignants. Une section ressources qui contient des mises à jour de du bulletin NGN généralement publié une fois par trimestre ainsi que des publications importantes qui traitent en profondeur le modèle de mesure du jugement clinique du NCSBN. Vous trouverez également des présentations et des discussions sur le NGN qui fournissent des vidéos comportant des informations générales sur les différents aspects du projet. Enfin, le NCSBN fournit de l'information sur le projet des NGN aux conférences régionales du NCLEX et à d'autres séminaires prévus à la demande des organismes de réglementation des soins infirmiers ainsi qu'à plusieurs conférences organisées chaque année.