REx-PN FAQs

The following Frequently Asked Questions (FAQs) have been compiled to help candidates and the general public better understand the development and administration of the REx-PN.

  • What steps are taken to develop and review items for the REx-PN?

    New REx-PN items (questions) are written by Canadian nursing educators who teach in Practical Nurse programs across Ontario and British Columbia.

    All items undergo:

    1. editorial review to ensure all language is clear and free from errors in grammar, spelling and punctuation.
    2. content (nursing) review to ensure items are accurate and reflect current, entry-level PN practice in Ontario and British Columbia.
    3. regulatory body review to ensure item content reflects only material that falls with the legal scope of PN practice.
    4. sensitivity/bias review to ensure fairness across Canada’s geographically and culturally diverse population of graduates.
    5. translation review (Ontario only) to ensure accuracy and equivalence of all items presented to francophone exam writers.
    6. statistical review to ensure items accurately measure the knowledge, skills and abilities of each graduate.

    The cycle takes up to 18 months per question.

  • What is the REx-PN development cycle?

    Because Canadian healthcare changes rapidly, every five years a Practice Analysis will be conducted to determine current nursing activities being performed by Licensed Practical Nurses/Registered Practical Nurses (LPNs/RPNs) in British Columbia and Ontario. Relevant entry-level competencies will then be assessed to ensure they align with this practice analysis.

    The results will inform the REx-PN Test Plan, which identifies what content is eligible for testing and in what percentages this content will appear. Every item appearing on the exam directly links to a nursing activity from the practice analysis study. The activities are found in the Test Plan and can help students and graduates prepare for the exam.

    The passing standard is the level at which exam writers need to perform in order to pass. Every five years, the REx-PN passing standard will be re-evaluated to ensure that success on the REx-PN continues to reflect the amount of nursing knowledge needed to practice competently at the entry level.

  • How do NCSBN and regulators ensure the exam content reflects Canadian practice?

    Several methods are used to ensure the REx-PN reflects Canadian practice:

    • The Practice Analysis survey gathers information about what activities entry-level LPN/RPNs are actually performing as part of their jobs. The results of the Practice Analysis in turn lead to the REx-PN Test Plan, which defines the content eligible to be tested. Exam items are then developed to measure knowledge of — but not go beyond —this eligible content.
    • The current entry-level competencies for LPNs/RPNs have been reviewed by Canadian regulators and nurse educators to ensure they are reflected in the REx-PN activity statements from the practice analysis.
    • All REx-PN items are reviewed by expert committees of Canadian nurses who ensure that all content reflects Canadian entry-level PN practice.
    • All REx-PN items will undergo a regulatory body review to ensure content falls within the legal scope of PN practice.
  • What is the process used to translate REx-PN items into French?

    To meet the needs of French-speaking REx-PN writers, the REx-PN will be offered in French (Ontario only). Exam items (questions) are being translated by professional translators with expertise in Canadian French.

    Following translation, a Canadian French Translation Review committee, made up of nurses who are proficient in English and Canadian French, reviews each translated item for accuracy and contextual equivalency. When this committee identifies linguistic issues requiring further input, they can refer the matter to a decision body called the Lexicon Panel which meets regularly and considers how to ensure terms and item content will be best understood by all francophone REx-PN writers. The decisions of this body inform a Style Guide that is used by translators and a lexicon of terms. The lexicon will be published as a resource for educators and REx-PN writers.

  • Does the practice analysis include nurses from all jurisdictions using the REx-PN?

    NCSBN invites nurses from all jurisdictions using the REx-PN to participate as Subject Matter Expert nurse volunteers on the REx-PN Practice Analysis Panel. Because the Canadian health care industry is rapidly changing, practice analysis studies are traditionally conducted on a five-year cycle. Information gathered in the practice analysis studies assists NCSBN in evaluating the validity of the test plan.

    More information is available in the REx-PN Practice Analysis.

  • Does the practice analysis capture information regarding nursing specialties?

    The periodic performance of practice analysis (i.e., job analysis) studies assists NCSBN in evaluating the validity of the REx-PN test plan. The practice analysis survey is sent to entry-level nurses to rate the frequency, importance, and practice setting applicability of each activity statement. Using this methodology, the practice analysis gathers information regarding variation across nursing practice settings. Prior to inclusion on the survey, a panel of nurse experts representative of various practice settings and geographic areas evaluates the current list of activity statements and edits them as needed. If newly licensed nurses are working in specialty units, this information is reflected in the demographic results from the practice analysis. 

    More information is available in the REx-PN Practice Analysis.

  • Can you explain more about the panel processes including representation, qualification requirements and the recruitment process for entry-level nurses?

    Over the course of a year, NCSBN invites nurses from all geographic areas and practice settings using REx-PN to participate on REx-PN Item Development Panels (Practice Analysis, item writing, item review, Regulatory Body Review and Panel of Judges [POJ] for Standard Setting Process). 

    To participate in the item development process, experienced nurse volunteers must educate nursing students in the clinical setting or work directly with entry-level nurses and be familiar with entry-level nursing knowledge. Input from entry-level nurses is sought out in areas of the item development process, such as the Practice Analysis and the POJ for Standard Setting. 

FAQs en Français

  • Quelles mesures sont prises pour l’élaboration et la révision des questions pour le REx-PN?

    Les nouvelles questions du REx-PN sont rédigées par les enseignants en soins infirmiers canadiens dans les programmes d’infirmières auxiliaires en Ontario et en Colombie-Britannique.

    Toutes les questions font l’objet de ce qui suit :

    1. Révision rédactionnelle pour assurer que le langage est clair et exempt d’erreurs de grammaire, d’orthographe et de ponctuation.
    2. Révision du contenu (soins infirmiers) pour assurer que les questions sont exactes et tiennent compte de la pratique actuelle des infirmières auxiliaires de niveau débutant en Ontario et en Colombie-Britannique.
    3. Révision par un organisme de réglementation pour assurer que le contenu des questions ne représente que des matières qui entrent dans le cadre légal de la pratique des infirmières auxiliaires.
    4. Révision de la sensibilité/du parti pris pour assurer l’impartialité pour la population de diplômé(e)s de culture et d’endroits géographiques variés à travers le Canada.
    5. Révision de la traduction (Ontario seulement) pour assurer l’exactitude et l’équivalence de toutes les questions présentées aux rédactrices et aux rédacteurs des examens francophones.
    6. Révision statistique pour assurer que les questions évaluent les connaissances, les compétences et les aptitudes de chaque diplômé(e) de manière adéquate.

    Ce cycle prend jusqu’à 18 mois par question.

  • Quel est le cycle de développement du REx-PN?

    Vu que les soins de santé canadiens changent rapidement, une analyse de la pratique aura lieu tous les cinq ans pour établir les activités de soins infirmiers actuels exécutées par les infirmières auxiliaires autorisées en Colombie-Britannique et en Ontario. La compétence pertinente de niveau débutant est ensuite évaluée pour assurer qu’elle est conforme à cette analyse de la pratique.

    Les résultats informeront le Plan de l'examen REx-PN qui identifie le contenu pouvant être soumis dans un examen et les pourcentages dans lesquels ces matières seront présentées. Chaque question présentée dans l'examen est directement associée à une activité de soins infirmiers découlant de l’étude de l’analyse de la pratique. Les fiches d'activités font partie du Plan de l’examen et peuvent aider les étudiants et les diplômés à se préparer pour ledit examen.

    La note de passage est le niveau devant être atteint par les candidats pour pouvoir réussir un examen. La note de passage du REx-PN est réévaluée tous les cinq ans afin d’assurer que la réussite à l'examen REx-PN continue à représenter le niveau de connaissances nécessaire pour exercer de manière compétente au niveau de débutant.

  • Comment NCSBN et les organismes de réglementation assurent-ils que le contenu de l'examen représente la pratique canadienne?

    Plusieurs méthodes sont utilisées pour assurer que le REx-PN représente la pratique canadienne :

    • L’étude sur l’analyse de la pratique recueille des renseignements sur les activités de niveau débutant exécutées effectivement par les infirmières auxiliaires autorisées dans le cadre de leur travail. Les résultats de l’analyse de la pratique mènent à leur tour au plan de l'examen REx-PN qui définit les matières qui peuvent faire partie de l’examen. Les questions de l'examen sont ensuite développées pour mesurer la connaissance, mais sans aller au-delà, de ce contenu éligible.
    • Les aptitudes de niveau débutant actuelles pour les infirmières auxiliaires autorisées ont été examinées par les organismes de réglementation et les enseignants en soins infirmiers canadiens pour assurer qu’elles sont représentées dans les descriptions des activités REx-PN provenant de l’analyse de la pratique.
    • Toutes les questions REx-PN sont révisées par des comités d’experts d’infirmières canadiennes qui assurent que tout leur contenu représente l’exercice des fonctions d’infirmières auxiliaires canadiennes de niveau débutant.
    • Toutes les questions REx-PN sont soumises à une révision par un organisme de réglementation pour assurer que leur contenu est compris dans la portée juridique de l'exercice des fonctions d’infirmières auxiliaires.
  • Quel est le processus suivi pour traduire les questions REx-PN vers le français?

    Le REx-PN sera offert en français (Ontario seulement) pour répondre aux besoins des rédactrices et rédacteurs francophones du REx-PN. Les questions de l'examen sont traduites par des traductrices et traducteurs professionnels spécialisés en français canadien.

    Après la traduction, un comité de révision francophone canadien, constitué d’infirmières compétentes en anglais et en français canadien, examine chaque question traduite pour en vérifier l'exactitude et l’équivalence contextuelle. Si ce comité détecte des problèmes linguistiques devant faire l’objet de suggestions supplémentaires, il peut soumettre le cas à un organisme décisionnel, le « Lexicon Panel » (Groupe de terminologie) qui se réunit régulièrement et délibère de la manière d’assurer que les termes et le contenu des questions seront compris au mieux par tous les candidats francophones du REx-PN. Les décisions de ce panel sont notées dans un guide de style et dans un glossaire qui seront utilisés par les  traducteurs. Le glossaire sera publié comme ressource pour les éducatrices et éducateurs et les candidats du REx-PN.

  • L'analyse de la pratique inclut-elle des infirmières de toutes les juridictions utilisant le REx-PN?

    NCSBN invite les infirmières de toutes les juridictions utilisant le REx-PN à participer au groupe d’analyse de la pratique du REx-PN en tant que bénévoles infirmières expertes en la matière. Étant donné que l’industrie canadienne de soins de santé change rapidement, les études d'analyse de la pratique sont généralement effectuées sur un cycle de cinq ans. Les renseignements recueillis dans le cadre des études d'analyse de la pratique aident NCSBN à évaluer la validité du plan de l'examen.

    Des renseignements supplémentaires peuvent être obtenus sur le site REx-PN Analyse de la pratique.

  • L’analyse de la pratique recueille-t-elle des renseignements sur les spécialités de soins infirmiers?

    Des études périodiques sur l’efficacité de l’analyse de la pratique (c.-à-d. une analyse du travail) aident NCSBN à évaluer la validité du plan de l'examen REx-PN. L’étude de l’analyse de la pratique est envoyée aux infirmières de niveau débutant pour évaluer la fréquence, l'importance et l'applicabilité au milieu d'exercice de chaque activité énoncée. En suivant cette méthodologie, l'analyse de la pratique recueille de l'information sur les variantes des milieux d'exercice des soins infirmiers. Avant d'inclure cette information dans l’étude, un groupe d'experts en soins infirmiers représentant des milieux d'exercice et des zones géographiques variés évalue la liste actuelle des activités énoncées et les modifie au besoin. Si des infirmières nouvellement autorisées exercent dans des services spécialisés, ces renseignements sont reflétés dans les résultats démographiques générés par les analyses de la pratique. 

    Des renseignements supplémentaires peuvent être obtenus sur le site REx-PN Analyse de la pratique.

  • Pouvez-vous fournir plus d’explications sur les procédures suivies par le groupe, notamment sur la représentation, les exigences quant aux qualifications et le mode de recrutement pour les infirmières de niveau débutant?

    Au cours d’une année, NCSBN invite des infirmières de toutes les zones géographiques et de tous les milieux d’exercice utilisant le REx-PN à participer aux groupes de développement des questions du REx-PN (Analyse de la pratique, rédaction des questions, révision des questions, révision par l’organisme de réglementation et commission de juges pour le processus d’établissement des normes). 

    Pour participer au processus d'élaboration des questions, des infirmières bénévoles chevronnées doivent éduquer des infirmières étudiantes dans un environnement clinique ou travailler directement avec des infirmières de niveau débutant et bien connaître le niveau de connaissances en soins infirmiers de niveau débutant. Les commentaires fournis par des infirmières de niveau débutant sont recherchés dans des domaines du processus d'élaboration de questions, comme l’analyse de la pratique et la commission de juges pour l'établissement de normes.